L’été arrive : lire encore et encore…

Littérature de langue française des XIXè,  XXè et XXIèIè  siècles

Honoré de Balzac, La Grande Breteche, Histoire des treize 

George Sand,  La Mare au diable,  François Le Champi

Colette, Claudine à l’école, Le Blé en herbe, La Naissance du jour

Gustave Flaubert, Trois contes (1877) Madame Bovary, Salambo

Victor Hugo, Claude Gueux (1834) Quatre-Vingt-Treize

Stendhal  Le Rouge et le Noir

Gérard de Nerval Sylvie

Émile Zola, Germinal (1885), Au Bonheur des Dames (1883

Roger Martin du Gard, Les Thibault (1922-1940)

Guy de Maupassant, Bel-Ami (1885), Pierre et Jean (1888)

Raymond Radiguet, Le Diable au corps (1923)

Alexandre Dumas, Le Comte de Monte-Cristo (1844)

Panaït Istrati Les chardons du Baragan

L. F. Céline Voyage au bout de la nuit

Boris Vian, L ‘Écume des jours (1947)

Nathalie Sarraute, Enfance (1983)

Henri Bauchau, Œdipe sur la route

Henri Bosco L’Enfant et la Rivière

Alexandre Vialatte   La complainte des enfants frivoles

Albert Camus, L’Etranger, Le Premier Homme

François Mauriac, Thérèse Desqueyroux

Albert Cohen, Le livre de ma mère, Belle du Seigneur, Solal

Frédéric H. Fajardie Les Foulards rouges (roman historico-policier)

Jorge Semprun Quel beau dimanche !

Jean Vautrin, La Dame de Berlin (premier tome d’une fresque historique)

Marcel  Proust Du côté de chez Swann

Marguerite Duras Les petits chevaux de Tarquinia

François Bon Rolling Stones, une biographie

J.M.G. Le Clézio Diego et Frida

Jean Echenoz Ravel

Pierre Michon Rimbaud, le fils

Patrick Modiano Dora Bruder

Georges Perec Les Choses

Michel del Castillo Rue des Archives

Marie NDiaye, Quant au riche avenir

Olivier Rolin Port Soudan

Charles Juliet Lambeaux

Didier Daeninckx Cannibale

Réjean Ducharme, L’Avalée des avalés

René Barjavel La Nuit des temps

Eric Holder Mademoiselle Chambon

Le soleil des Scorta    Laurent Gaudé
L’année de l’éveil    Charles  Juliet

Un long dimanche de fiançailles    S. Japrisot

Classiques étrangers

Miguel de Cervantes Don Quichotte (traduit de l’espagnol)

Emily Brontë, Les Hauts de Hurlevent (1847, traduit de l’anglais)

Charlotte Brontë, Jane Eyre (1847, traduit de l’anglais)

William Faulkner, Tandis que j’agonise (traduit de l’américain)

Primo Levi, La trêve, Si c’est un homme  (traduit de l’italien)

Stephan Zweig, Le joueur d’échecs, La Confusion des sentiments (traduit de l’allemand)

Milan Kundera La Plaisanterie  (traduit du tchèque)

Antonio Tabucchi, Pereira prétend (traduit de l’italien)

Italo Calvino, Le Baron perché (1957, traduit de l’italien)

Mikhaïl Boulgakov Le Maître et Marguerite

Fédor Dostoïevski, Les frères Karamazov, Le Joueur (traduit du russe)

Aldous Huxley, Le Meilleur des mondes (1932, traduit de langlais)

George Orwell, 1984 (1949, traduit de l’anglais)

Yasushi Inouhe Le Fusil de chasse  (traduit du japonais)

Ivan Tourgueniev, Premier amour (1860, traduit du russe)

Frantz Kafka, La Colonie pénitentiaire (traduit de l’allemand),  Le procès

Dino Buzzati Le Désert des Tartares

Herman Melville Moby Dick

F. Scott Fitzgerald Gatsby Le Magnifique

Orhan Pamuk Neige (traduit du turc)

Vladimir Nabokov Lolita

Carson Mc Cullers Le cœur est un chasseur solitaire

Elsa Morante  La Storia

Bernard Schlink Le Liseur

J. D. Salinger L’Attrape-coeurs

Tolstoi Guerre et Paix

Howard Buten Quand j’avais cinq ans je m’ai tué

Yasunari Kawabata Tristesse et Beauté

Arturo Perez-Reverte Le Maître d’escrime

Joseph Conrad  Lord Jim

Jorge Semprun Le grand voyage

mais aussi, pêle-mêle…

Avril enchanté    Elizabeth Von Arnim
L’amant sans domicile fixe    Fruttero&Lucentini
Mon pays réinventé    I. Allende
La Tante Julia et le scribouillard    Mario Vargas Llosa
Dégât des eaux    Donald Westlake
La chute du British museum    David Lodge
Anthony Adverse    Harvey Allen
Un été prodigue    Barbara Kingslover
84, Charing Cross Road    Hélène Hanff
Parfum    Patrick Suskind
Un long dimanche de fiançailles    S. Japrisot

Jeune fille Anne Wiazemsky

La cliente Pierre Assouline

Le jour avant le lendemain    Jorn Riel
Le monde selon Garp    John Irving
Le journal de Bridget Jones    H Fielding
Replay    Ken Grimwood

Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur Harper Lee
Le lièvre de Vatanen    Arto Paasilinna

Le voyage de Simon Morley                                    Jack Finney
Je voudrais que quelqu’un m’attende quelque part Anna Gavalda
Dix petits nègres Agatha Christie
Mon frère et son frère Hakan Lindquist
Meurtres pour mémoire Didier Daeninckx
Bouquiner Annie François
Le vieux qui lisait des romans d’amour Luis Sepulveda
Ma vie de chien Lasse Hallstrom
La randonnée de A à Z J Marc Aubry
Construire un feu Jack London
Fontamara Ignazio Silone
Le grand voyage Jorge Semprun
Si par une nuit d’hiver un voyageur Italo Calvino
Le pingouin Andreï Kourkov
Les fiancés Alessandreo Manzoni
Arsène Lupin, gentleman cambrioleur Maurice Leblanc
Le brave soldat Chveîk Jaroslav Hasek
Arsène Lupin, les confidences d’Arsène Lupin Maurice Leblanc
Le gang des philosophes Tibor
Le choix de Sophie William Styron
Le Baron Bagge Alexander Lernet-Holenia
L’insoutenable légèreté de l’être Milan Kundera
La guerre des boutons Louis Pergaud
L’ombre du vent Carlos Ruiz Zafon
Le faubourg des coups de trique Alain Gerber
Sarah et le lieutenant français John Fowles
La régente Leopoldo Alas dit Clarin
Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur Harper Lee
Jubilée Margaret Walker
Rue de la sardine John Steinbeck

Littérature de jeunesse

 Bette Green, L’Été de mon soldat allemand (une jeune fille juive tombe amoureuse d’un soldat alle­mand)

Paulo Coelho L’Alchimiste Santiago, jeune Andalou, est hanté par un rêve où un enfant lui promet un trésor si…

Carol Mattas Une lumière dans la nuit Une adolescente juive allemande déportée au Camp de Gurs (à côté d’ Oloron).

Azouz Begag, Quand on est mort, cest pour toute la vie (un adolescent retourne en Algérie après le meurtre de son frère)

André Brink, Une saison blanche et sèche (l’apar­theid en Afrique du Sud)

Robert Cormier, La Guerre des chocolats (dans une école américaine, un élève face à une bande organisée)

Henri Troyat, Aliocha (fils d’émigrés russes, Aliocha, élève de troisième, rêve d’être français)

Jules Verne Les enfants du Capitaine Grant, Michel Strogoff, L’Ile mystérieuse, Un Capitaine de Quinze ans…

Recueils de nouvelles : Les Vitamines du Bonheur, Raymond Carver ;  Noir comme d’habitude, Annie Saumont ; Le K, Dino Buzzati; La Boîte noire et autres nouvelles, Tonino Benacquista ; Nouvelles Orientales Marguerite Yourcenar ; Chroniques martiennes, Ray Bradbury ; Le dîner de Babette, Karen Blixen ;  Flannery O’ Connors Le Géranium ; Fantomes et farfafouilles    F. Brown Une petite comédie Arthur Schnitzler.

0 Responses to “L’été arrive : lire encore et encore…”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s




mai 2012
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

%d blogueurs aiment cette page :