Paroles rapportées directement ou indirectement

Les paroles rapportées directement ou le discours direct

On peut rapporter des paroles prononcées directement, sans les changer : c’est le discours direct.
Il répondit : « Je viens demain. »
Le discours direct est reconnaissable à plusieurs éléments :

des guillemets qui encadrent le discours direct et qui sont introduits par deux points ( :)
un verbe introducteur (répondit)
un sujet, il, qui permet de savoir qui prononce les paroles à la première personne du singulier.

Quand on écrit un dialogue au discours direct, on introduit les paroles de la personne qui parle, puis on ouvre les guillemets. On met un tiret à chaque changement d’interlocuteur et, à la fin du dialogue, on referme les guillemets.

Il dit :
« J’aimerais aller en Autriche.
— J’y suis allée l’an dernier, répliqua Béatrice. C’est très beau.
— Moi, je préfère l’Irlande », intervint Gaëlle.

La proposition répliqua Béatrice s’appelle une incise.

Lorsque le verbe du discours direct est un impératif, il est remplacé dans le discours indirect par de + infinitif.

Exemple : « Avance ! », m’ordonna-t-il. / Il m’ordonna d’avancer.

Les paroles rapportées indirectement ou le discours indirect

On peut aussi rapporter des paroles prononcées indirectement, c’est-à-dire qu’on les rapporte après qu’elles ont été prononcées : dans une proposition subordonnée complétive en que, lorsque les paroles rapportées sont affirmatives.

Il répondit qu’il viendrait le lendemain.

Dans une proposition subordonnée interrogative indirecte, lorsque les paroles rapportées sont des questions.

Je lui demandai quand il viendrait.

Comment reconnaître le discours indirect ?

Une proposition principale dont le verbe est un verbe de perception, de pensée, de sentiment, d’interrogation, de doute… introduit soit une proposition subordonnée complétive en que soit une proposition subordonnée interrogative indirecte.
Les paroles sont rapportées dans la proposition, ce qui entraîne les changements suivants :

disparition des guillemets et des deux points ;
sujet des paroles rapportées à la 3e personne du singulier ;
modification :

-du temps du verbe en fonction de la concordance des temps ;
-des indices de temps et de lieu (demain => le lendemain).

Comment passer du discours direct au discours indirect ?

Pour passer du discours direct au discours indirect, il faut :

conserver la première partie, le sujet et le verbe introducteur, ou les reprendre dans l’incise ;
remplacer les deux points par une conjonction de subordination, que (ou qu’), ou par un adverbe de temps, de lieu, de manière (comment, combien, pourquoi, si…), un pronom ou un déterminant interrogatifs ;
modifier la personne du sujet en tenant compte du sujet du verbe introducteur et du sujet des paroles rapportées ;
modifier les pronoms personnels COD, COI, ainsi que les déterminants possessifs ;
modifier le temps du verbe en fonction de la concordance des temps (voir plus bas) ;
procéder aux dernières modifications liées à la situation d’énonciation

Exemple : demain / le lendemain ; hier / la veille…

Remarques

Il existe un grand nombre de verbes introducteurs : dire, expliquer, raconter, rapporter, répliquer, répondre, affirmer, s’exclamer, s’interroger, se demander, divulguer, accuser, exprimer, suggérer, déclarer, murmurer, crier, hurler, proposer, insinuer, balbutier…

En expression écrite, pour écrire un dialogue ou rapporter des paroles, il faut veiller à varier les verbes introducteurs.

La concordance des temps au discours indirect

Quand la proposition principale est au présent, la proposition subordonnée complétive en que ou l’interrogative indirecte reste au présent. Les temps ne changent pas ou restent les mêmes.
Quand la proposition principale est au passé, la concordance des temps s’applique et chaque temps se transforme.

 Exemples

Au téléphone, ma mère me précise : « J’arriverai demain à la gare ».
Au téléphone, ma mère me précise qu’elle arrivera demain à la gare.
Au téléphone, ma mère me précisa : « J’arriverai demain à la gare ».
Au téléphone, ma mère me précisa qu’elle arriverait le lendemain à la gare.

0 Responses to “Paroles rapportées directement ou indirectement”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




septembre 2014
L M M J V S D
« Juil   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

%d blogueurs aiment cette page :