Archive pour mars 2015

atelier du 20 mars avec Marion Fayolle : ils en parlent

102800391_o marion Fayollecliquer sur l’image pour entendre les élèves

Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux

Capture d'écran 2015-03-24 16.30.57

une représentation donnée à la Comédie Française (cliquer sur l’image),  en 2011, des critiques ici

et retransmise sur France 2 (deuxième partie cliquer sur l’image ci-dessous)

Capture d'écran 2015-03-24 16.29.45

une autre mise en scène, celle de Jean Liermier, théâtre de Caroube, Genève (2011)

Pour en savoir plus sur le metteur en scène Jean Liermier

***

Dans L’esquive, film d’Abdellatif Kechiche (un entretien ici), des élèves préparent en classe, avec leur professeur, cette comédie en trois actes

index 1

cliquer l’image pour voir l’extrait du film

Sara_Forestier_2011_2

Sara Forestier, interprète, César du meilleur espoir féminin en 2005 (cliquer sur l’image pour l’entendre interrogée par un journaliste, à propos de cette remise de prix)

atelier Marion Fayolle : « écrire, raconter avec des images »

Vendredi 20 mars, nous nous sommes rendus à la Médiathèque.

2015-03-20 10.16.38

en route !

2015-03-20 10.17.19

Nous sommes à l’heure,

2015-03-20 10.25.33

Mélanie Dietrich et Marion Fayolle aussi !

2015-03-20 10.28.05

un moment pour les questions,

2015-03-20 11.20.13

puis au travail !

2015-03-20 10.52.05

raconter une histoire en deux images ou plus autour d’expressions proposées « avoir un chat dans la gorge, un coup de foudre, prendre ses jambes à son cou, être dans la lune » et bien d’autres encore

2015-03-20 10.54.42

des discussions, des échanges « Tu pourrais… moi si j’étais toi.. je sais pas comment faire pour… je sais pas dessiner… tu me prêtes ta gomme…  » et les conseils et encouragements prodigués à chacun par Marion Fayolle.

2015-03-20 11.17.00 2015-03-20 11.14.15 2015-03-20 11.11.58 2015-03-20 11.02.39 quelques réalisations

2015-03-20 15.07.09 2015-03-20 15.06.54 2015-03-20 15.06.20 2015-03-20 15.05.38 2015-03-20 15.03.45Midi moins le quart ! Déjà ! Vite, vite ! Reprendre les anoraks et manteaux et rejoindre le collège.

2015-03-20 10.26.58

Nous avons lu et aimé Maité Coiffure : lettres à son auteur

maite-coiffure-18928

Maïté Coiffure de Marie-Aude Murail

Quant à la réponse de Marie-Aude Murail, réconfortante par la confiance qu’elle insuffle, chut ! c’est notre secret.

2015-03-14 19.04.12 2015-03-14 19.03.22

2015-03-14 19.05.58 2015-03-14 19.04.45 2015-03-14 19.02.43 2015-03-14 19.03.46

à la manière de Georges Perec « Je n’aimerais pas (…) mais parfois si / J’aimerais (…) mais parfois non »

Georges Perec, PENSER/CLASSER, Éditions du Seuil, 2003, pp. 127-128-129.
« Publié en 1985, Penser/Classer constitue le premier des recueils édités après la disparition de Georges Perec, le 3 mars 1982.

extrait :

De la difficulté qu’il y a à imaginer une Cité idéale

Je n’aimerais pas vivre en Amérique mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre à la belle étoile mais parfois si

J’aimerais bien vivre dans le cinquième mais parfois non

Je n’aimerais pas vivre dans un donjon mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre d’expédients mais parfois si

J’aime bien vivre en France mais parfois non

J’aimerais bien vivre dans le Grand Nord mais pas trop longtemps

Je n’aimerais pas vivre dans un hameau mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre à Issoudun mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre sur une jonque mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre dans un ksar mais parfois si

J’aurais bien aimé aller dans la Lune mais c’est un peu tard

Je n’aimerais pas vivre dans un monastère mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre au « Négresco » mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre en Orient mais parfois si

J’aime bien vivre à Paris mais parfois non

Je n’aimerais pas vivre au Québec mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre sur un récif mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre dans un sous-marin mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre dans une tour mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre avec Ursula Andress mais parfois si

J’aimerais vivre vieux mais parfois non

Je n’aimerais pas vivre dans un wigwam mais parfois si

Je n’aimerais pas vivre à Xanadu mais même, pas pour toujours

Je n’aimerais pas vivre dans l’Yonne mais parfois si

Je n’aimerais pas que nous vivions tous à Zanzibar mais parfois si

Nous :

2015-03-06 09.03.09

Je n’aimerais pas vivre à la campagne mais parfois si

J’aimerais aller à Paris mais parfois non

Je n’aimerais pas ne plus avoir de parents mais parfois si

J’aimerais avoir un chien mais parfois non

Je n’aimerais pas être chef mais parfois si

J’aimerais être enfant unique mais parfois non

J’aimerais être minuscule mais parfois non

Je n’aimerais pas changer de classe mais parfois si

J’aimerais dormir mais parfois non

J’aimerais ne plus me faire gronder mais parfois non

J’aimerais savoir me défendre mais parfois non

J’aimerais aller en Amérique mais parfois non

2015-03-06 09.04.05

Je n’aimerais pas être adulte mais parfois si

Je n’aimerais pas aller en pension mais parfois si

J’aimerais être médecin mais parfois non

J’aimerais bien devenir un grand footballeur mais c’est un peu dur

J’aimerais faire plaisir à mes parents mais parfois non

J’aimerais m’envoler mais parfois non

J’aimerais tout savoir mais parfois non

2015-03-06 09.05.27

Métaphores / définitions concernant le collège…

Collège

maison du savoir

un avenir en route

paradis des fayots

liberté des parents

cauchemar des élèves

rêve de certains enfants enfants dans le monde

ennemi des rebelles

prison des cancres

rendez-vous des jeunes

bagne des élèves

Punition

maison de l’encre

torture des enfants

 trophée du bavardage

retour la tête basse

Préau

abri de dernier recours

ghetto des élèves

salon de conversation

le roi de la résonance

CDI

paradis des lecteurs

continent du livre

le monde de la découverte

dictionnaire du collège

nourriture des lecteurs

maison de l’alphabet

ressources du collège

vie scolaire

maison des signatures

tribunal des enfants

cauchemar des élèves

endroit pour appeler les papa/maman

Vestiaire

maîtresse de la sueur

puanteur en liberté

boîte à sueur

le calme avant l’effort

transpiration non stop

bataille entre déo et transpiration

chambre de l’intimité

maison de la sueur

frère des toilettes

portail

porte de l’enfer

attente impatiente

entrée pour le savoir

pays de la bousculade

frontières du savoir

château de la bousculade

peine de prison terminée

porte vers la liberté

liberté accordée pendant douze heures

cantine

paradis du bruit

station-service des estomacs

bonheur de l’estomac

régiment de nourriture

chambre gourmande

paradis gourmand

restaurant animé

gaspillage de nourriture

refuge des affamés

mur d’escalade

le rendez-vous de la couleur

maison de la montagne

montagne de la peur

entraînement avant la falaise

mur avec la varicelle

chute assurée

le défi des grimpeurs

vertige des élèves

Le blog de la Médiathèque Marguerite Yourcenar donne la parole à ses jeunes lecteurs

Le club de lecture ado de la médiathèque tient à vous faire partager ses super coups de cœur de romans, lus en 2014. Le choix est varié et parfois étonnant !

J’ai adoré l’histoire des 2 amies inséparables. Le thème de l’amitié dans les romans jeunesse c’est chouette et celui-ci est très bien écrit !

Super originale, l’histoire de cette mère qui gagne au loto alors que sa vie et celle de ses enfants, Jayni et Kenny, était jusque là malheureuse ! Mais même sans souci d’argent, la vie va être semée d’obstacles pour Jayni qui doit surveiller sa mère pas très responsable…

Il y a beaucoup de suspense dans ces livres. On suit deux sœurs au Japon qui vont s’enfuir dans une école de samouraïs pour y apprendre les techniques de combat dans l’espoir de venger leur père tué par leur oncle. Dès la fin d’un tome, on a hâte de lire le suivant !

Chaque tome correspond à une héroïne d’une famille recomposée. On découvre à chaque fois son secret. Et on peut reconstituer l’histoire, le quotidien de cette famille par le biais de plusieurs points de vue des jeunes filles. Les titres des tomes sont alléchants : Cœur cerise, Cœur guimauve, Cœur mandarine… C’est palpitant !

C’est un beau livre triste ! On pleure quand on lit ce roman mais ça sonne tellement juste et on est touché. Je suis restée accrochée à la lecture. Je le conseille à tout le monde !

J’ai adoré ce livre pour son suspense, son action qui défile, ses nombreux rebondissements, et aussi parce que le personnage principal est intrigant.

Ce livre m’a beaucoup plu car l’endroit où il se déroule (dans un arbre) est étonnant. De plus je me suis vite attachée à de nombreux personnages et l’identité révélée de certains rend l’intrigue toujours plus complexe.

Cette entrée dans la mythologie grecque revisitée au cours d’une nouvelle guerre contre les Titans est absolument géniale ! On découvre les dieux et leurs enfants dans un autre contexte que les cours de latin et d’histoire et c’est plus captivant !

Une vision du futur spéciale !  Le courage des personnages et les péripéties auxquelles ils sont confrontés sont captivants.

J’ai suivi avec joie les héros drôles et attachants dans leurs aventures, j’ai beaucoup aimé l’importance qu’ont les livres dans ce roman et j’attends avec impatience le troisième tome.

Je n’ai pas pu décrocher de ce roman fantastique avec une ambiance à la Hitchcock. Cela fait peur tout au long du roman, on est scotché à son siège ! Super suspense.

C’est l’histoire d’une jeune fille Jenna, 17 ans, qui se retrouve amnésique après un an passé dans le coma. Il y a beaucoup d’originalité dans ce roman fantastique. De plus, le livre pose des questions. Il prête à la réflexion.

Super bon roman policier. En plus, il a gagné les Mordus du polar en 2013. On découvre le mode de la mafia en Italie, c’est très intéressant!

La période pendant laquelle se passe l’intrigue m’a passionnée. C’est très rare : le roman policier se passe dans la préhistoire. Grâce à ce livre, on peut mieux connaître la période, et on se rend compte qu’à notre époque, on a les mêmes préoccupations que les hommes préhistoriques, en dépit de l’évolution.

Les 2 tomes sont très bien. Il s’agit de la même histoire avec 2 propositions différentes, 2 déroulés d’intrigue différents. Il y a un attentat dans un train et la jeune fille témoin va devenir enquêtrice, partenaire du policier. Super roman.

J’adore cet auteur qui crée toujours des mondes à part, des personnages qu’on ne quitte pas. Dans Le passeur vit Jonas. Dans son monde, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas. la désobéissance et la révolte n’existent pas. Jonas va avoir douze ans. Au cours d’une cérémonie, il va avoir comme tous les enfants de son âge, une fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend.

Dans Le garçon qui se taisait, on parle du handicap car c’est l’histoire de Jacob qui ne parle pas et que l’on prend pour un débile.

Le sujet : c’est le mal-être d’ados. L’histoire est géniale… Les jeunes vivent à fond leur vie, et ils vont tenter une nouvelle drogue : le Raid, qui permet de vivre une vie de rêve, mais qui conduirait au final à la mort. Y a beaucoup de rebondissements, c’est un thriller haletant mais qui n’est pas pour les plus jeunes… Âmes sensibles s’abstenir!

J’ai adoré l’humour dans ce livre. Et aussi comme j’aime les romans avec de l’émotion, celui-ci m’a fait pleurer. Il a une très belle fin.

Super roman d’amitié entre deux amis d’enfance, un garçon et une fille de 13 ans. Leurs sentiments changent. Ce livre m’a aussi fait pleurer, c’est un roman magnifique sur les sentiments.

J’aime tous les livres de l’auteur Pierre Bottero qui aurait dû participer à l’écriture de celui-ci en partenariat avec Eric Lhomme, mais il est décédé avant. Je retrouve néanmoins l’esprit de ce grand écrivain dans cette série. Le côté fantastique est très bien rendu. Il y a également de l’humour. Tous les tomes de la série sont bien écrits et prenants.

L’univers des loups-garous dans ce roman est fascinant. Le héros est un garçon qui a une mère humaine et un père loup-garou. Il doit anticiper les pièges qu’on lui tend grâce à son pouvoir de remonter le temps. C’est un bon roman d’aventures, où sont mêlés l’amour, l’humour, et le fantastique. De plus, le thème de l’intégration y est très intéressant.

Ce livre retrace une belle histoire d’amitié comme il en existe rarement. Un jean est le symbole de l’amitié entre Bridget, Carmen, Tibby et Lena. Ces 4 filles ont des caractères très différents et pourtant elles s’adorent et il n’y a aucune préférence entre elles. Je peux m’identifier à certains traits des personnages. Et l’auteure a une écriture fluide et entraînante. J’ai eu du mal à lâcher ce livre tant qu’il n’était pas fini.

C’est un livre d’une grande intensité, très sensible. Cette histoire d’un amour fou m’a beaucoup touchée et m’a fait pleurer ! C’est un roman de « grands » mais tellement bien écrit qu’on se lance dans sa lecture sans pouvoir décrocher.

C’est le journal intime d’une déesse, fille de Zeus : original ! Ça parle de mythologie mais de façon très divertissante et en même temps on apprend ! Chouette  bouquin qui se lit très vite !

  • La série Vango de T. De Fombelle

Ce roman d’aventures est un puzzle que l’on reconstitue au fur et à mesure de la lecture. En plus, les personnages, et surtout le héros Vango, sont super attachants ! Ce livre a eu le prix des mordus du polar en 2011 : il l’a bien mérité car il y a du suspense, de l’action, un côté historique, et on voyage dans différentes parties du monde entre les 2 guerres.

J’ai « trop » adoré ! Le caractère de l’héroïne qui a 16 ans est fascinant, elle est pleine de courage et de force. L’intrigue est bien ficelée.

C’est l’histoire d’une jeune fille sourde. Le lecteur est plongé dans un monde différent, dans la vie quotidienne d’une personne handicapée. Ce qui est très intéressant, c’est apprendre sur la langue des signes françaises.

Un roman très poignant pour grands ados. La manière de raconter est captivante. On y suit des aventures folles où les interdits sont le quotidien des personnages. La sensibilité du lecteur est heurtée parfois. On trouve un côté philosophique sur la valeur de la vie dans ce roman qui m’a beaucoup plu.

Dans ce roman de cette super auteur, on découvre Pierrette en vacances à Deauville. Ça parle de premier amour, de vacances à la mer… C’est frais, agréable!

Ce roman autour de la cuisine est rempli de mystères. Madeleine travaille au Cochon hurleur, le restaurant de son oncle, M. Lard, pas très sympathique. Elle va rencontrer une vieille dame dans une boutique qui vend des mets étranges. Un livre qui montre bien que la cuisine doit se faire avec l’ingrédient de la passion et de la douceur pour être réussie.

Ce sont des nouvelles, des pastiches de contes traditionnels de Perrault et Grimm, mais dans des décors contemporains. Amusants, étonnants, notamment Le petit chaperon rouge et Blanche-Neige qu’on rencontre dans ce recueil.

Yaël Hassan raconte l’histoire de Thomas, un adolescent qui a perdu ses jambes après un accident, il doit alors vivre dans un fauteuil roulant. Il trouve du réconfort auprès de Mia. Il rencontre aussi un prof à la retraite, président de la SPDM : la Société Protectrice Des Mots, qui a pour mission la défense des mots de la langue française. Thomas va alors devenir adepte du slam et ce sera sa thérapie. Super petit roman intelligent, chaleureux et original.

Le 1er tome, c’est Ben Letourneux, 11 ans, qui adore collectionner les records nuls. Ben se glorifie d’avoir le titre mondial « du fils indigne incapable de reconnaître sa propre mère au milieu d’une foule limitée »,  ou encore de la « médaille d’or de l’air naturellement bête toutes catégories ». Le 2ème tome, c’est Ben qui est obligé de passer les vacances chez lui et qui doit user d’imagination pour occuper ses journées. Les histoires sont pétillantes et drôles !


mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031