Archive pour septembre 2016

Nouvelles/contes réalistes

à ce sujet (et bien d’autres, ce site est une mine !) voir Ralentir travaux

Les nouvelles (contes) de Maupassant sont d’abord publiées dans la presse. Leur forme brève permet la parution en une seule fois dans un journal.

voir ci-dessous La Parure dans le journal Le Gaulois (1884)

le-gaulois-1884

La nouvelle réaliste part de la réalité, est centrée sur un fragment de vieLa parure- ou une anecdote, comme dans La Ficelle ou Aux champs. Toutes ces histoires viennent de la vie quotidienne la plus banale et la plupart des personnages n’ont rien d’exceptionnel.

Elle suit les étapes du schéma narratif avec un début (situation initiale) et une fin (situation finale) qui est souvent une chute, c’est-à-dire une fin qui provoque la surprise, l’étonnement comme dans La parure ou Aux Champs. La brièveté de la nouvelle donne toute son intensité à l’histoire. Les autres étapes du schéma narratif sont l’élément perturbateur (première péripétie de l’histoire), les péripéties, l’élément de résolution (dernière péripétie) et la situation finale.

Elle met en scène peu de personnages, mais fortement caractérisés : le narrateur précise la psychologie du personnage et ses émotions. Ils sont issus des classes moyennes ou populaires (paysans, employés de bureau, bourgeois…). Sont décrits les villes, la campagne, les fermes, les boutiques de commerçants, les maisons… Sont abordés les thèmes du travail, de l’argent, de la souffrance, de la vengeance…

La parure adaptée pour la télévision par Claude Chabrol (30 mn) en deux parties de 15 mn.

 

écrire des haïkus

emprunté au japonais 俳句, haiku

la-pie-tmp_f9bc4a17331b3483621ebd51d16c2527

La Pie Claude Monet (1840-1926)

 entre 1868 et 1869 Huile sur toile H. 89 ; L. 130 cm
Paris, musée d’Orsay© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski

d’après La pie de Claude Monet

face à l’horizon
entourée d’arbres enneigées
une maison
Clément

une pie transie
perchée sur une barrière
fixe l’horizon
Charlotte

sur une barrière
dans un beau blanc de neige
une pie surveille
Suzanne

devant un chalet
une pie perchée
guette l'été
Jason
coquelicots
Claude Monet (1840-1926) Coquelicots1873
Huile sur toile H. 50 ; L. 65 cm Paris, musée d’Orsay
Donation d’Etienne Moreau-Nélaton, 1906
© RMN-Grand Palais (Musée d’Orsay) / Hervé Lewandowski
sous le ciel bleu
marchant dans des coquelicots
une mère et son enfant
 Clément B.
Sous un beau ciel bleu
profitant des ombrelles
les jolis coquelicots
Charlotte
dans la lumière de l’été
un champ de coquelicots
souffre du soleil
Nazim
un ciel nuageux
des coquelicots
c’est le printemps
Clément P.

répondre à une consigne

des pistes ici

index

 

Pour comprendre une consigne, il faut :
1. Lire la consigne ( si mémoire visuelle la recopier sur une feuille).
2. Trouver le verbe ou les verbes qui vous demandent de faire quelque chose ( les souligner si besoin).

3. Trouver les mots interrogatifs (Quel ? Qui ? Combien ? Quand ?…).

4. Trouver les mots importants .

5. Si nécessaire, chercher le sens des mots inconnus dans un dictionnaire .

6. Mettre en relation la consigne et le contenu du cours.

septembre 2016
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930