Archive pour mars 2017

Douze hommes en colère de Sidney Lumet (1957)

après échanges et remarques, conclusions d’élèves

à partir de copies d’élèves

exemple 1
Le film Douze hommes en colère aborde plusieurs thèmes. Tout d’abord, à travers la constitution du jury, il offre une sorte de miroir de l’Amérique de la fin des années 50 : sexiste, uniquement des hommes et raciste, uniquement des blancs. Ensuite, il dénonce les préjugés de plusieurs jurés : le prévenu vient de quartiers périphériques et cela fait de lui un coupable idéal. Enfin, il fait réfléchir sur la peine de mort elle-même : est-il juste que quelques humains puissent en envoyer un autre à la chaise électrique ?
exemple 2
Tout d’abord, le film  Douze hommes en colère  par la composition du jury, pas une femme, montre la place qu’elle occupe dans la société américaine. Il souligne ensuite le regard fait de préjugés que des hommes peuvent porter sur un autre, ici un jeune homme, dès le début désigné coupable parce qu’il vient d’un quartier déshérité. Pour finir, il nous fait réfléchir au fait d’envoyer un homme à la mort. Un droit que les hommes se donnent sans preuves concrètes, sans états d’âme et sans même être absolument sûr de la culpabilité.

comptes-rendus d’audience : copies d’élèves

Acquittement d’un jeune homme de 18 ans, accusé de parricide
 Un jeune homme de 18 ans, Ramon S., est accusé d’avoir tué son père avec un couteau à cran d’arrêt, à son domicile, rue de Martyrs, vers minuit le 14 août. ‘enquête menée a permis de trouver tous les indices prouvant sa culpabilité : une femme l’a vu exécuter son acte et lson voisin du dessus l’a vu s’enfuir. Après quatre jours de délibération, et contre toute attente, les jurés l’ont déclaré non coupable. Il échappe donc à la chaise électrique
Acquittement en cour d’Assises de Pablo A., 18 ans, soupçonné de parricide
Après des délibérations qui ont duré quatre jours, Pablo A. jugé en cours d’Assises, est déclaré non coupable
P. A, 18 ans, vient des quartiers déshérités et s’est déjà illustré en lançant un caillou sur son professeur dès ses dix ans, en volant une voiture un peu plus tard et en participant à deux rixes. Le voisin du dessus a déclaré l’avoir entendu hurler à son père « Je vais te tuer » au moment du crime, vers minuit, et l’a vu fuir. La voisine dit avoir assisté à la scène depuis la fenêtre de l’immeuble d’en face. L’arme du crime a été retrouvée et personne n’a pu confirmer son alibi, une sortie au cinéma.
 Ce verdict du jury d’Assises a créé un tollé dans le public, étonné par ce laxisme.
                                          Jeune mineur accusé de parricide : acquitté !
 Un jeune afro-américain de 18 ans, John Smith, accusé d’avoir poignardé son père a nié les faits, malgré des preuves accablantes, durant les quatre jours qu’a duré son procès, en Assises. « Il était 20 heures lorsque j’ai entendu mon jeune voisin du dessous hurler à son père Je vais te tuer » déclare le premier témoin. La voisine d’en face, second témoin de ce procès,  ajoute «  »Mon appartement donne sur le leur. A travers la fenêtre, alors que le train aérien passait, je l’ai vu poignarder son père. » Il affirme avoir perdu son couteau à cran d’arrêt retrouvé planté dans le corps de la victime et avoir passé sa soirée au cinéma.
Contre toute attente, malgré ces preuves et témoignages accablants, il échappe cette fois à la chaise électrique : le jury l’a déclaré non coupable.

autour du thème de la justice : lectures

Ricochet : les livres par thèmes La justice

Condamnés au XVIIIème siècle d’Arlette Farge

L’avis de Ricochet

Sous l’Ancien Régime, la justice s’exerce différemment selon son statut social, selon l’endroit où l’on se trouve en France, etc. Une unité cependant : l’idée que le pouvoir absolu du roi est mis en cause dans tout délit, et donc que la peine devra être spectaculaire. Notons que l’accusé n’a pas le droit de se défendre à son procès… Il n’y a pas de prisons, mais des châtiments en place publique, et l’envoi aux galères. Etre jugé fait peur, fait honte aussi. Tout cela donnera matière à réflexion aux penseurs de Lumières. Voltaire, en faisant grand bruit autour d’un cas particulier, contribuera à la mise en place, après la Révolution, d’une justice unifiée et centrée sur la réhabilitation du condamné.
Arlette Farge, historienne spécialiste du XVIIIème siècle, s’exprime de façon simple, logique, limpide : un vrai bonheur qui fait oublier l’austérité de la mise en page. En grands chapitres et petits points, elle dresse – curieusement à rebours du déroulement chronologique : les peines avant les procès – une situation qui paraît aujourd’hui ubuesque. Illustrant son propos d’extraits des Archives de la Police, du Tableau de Paris de Louis-Sébastien Mercier, elle donne aussi à voir la vie quotidienne de l’époque. La comparaison avec notre XXIème siècle est inévitable, et, si force est de constater les immenses progrès tant philosophiques que logistiques accomplis, Arlette Farge ne se prive pas, en conclusion, de rappeler que la France n’a aboli la peine de mort qu’en 1981… et que la justice demeure une notion fluctuante. Documentaire à la croisée de l’histoire et de la sociologie, Condamnés… est à sa façon un véritable acte de citoyenneté.
Sophie Pilaire

Poussière rouge de Gillian Slovo

L’avis de Ricochet

Après l’apartheid et la violence en Afrique du Sud, arrive le moment des règlements de comptes. Ben Hoffman, un vieil avocat blanc fait appel à une de ses anciennes élèves, Sarah Barcant, partie vivre aux Etats-Unis où elle exerce le métier de procureur, pour défendre Alex Mpondo, un noir et ancien « terroriste » devenu député. Son ancien bourreau, le policier Dirk Hendricks, a demandé à passer devant la Commission Vérité et Réconciliation afin de bénéficier d’une amnistie et d’échapper ainsi à de lourdes condamnations. Cette Commission est le résultat de longues négociations entre l’ANC de Nelson Mendela et le parti national de De Klerk. Son but : permettre au pays et à ses habitants de repartir sur de nouvelles bases, en essayant de faire table rase du passé. Un objectif bien difficile à atteindre… Alex Mpondo se retrouve face à son bourreau. Leurs relations complexes ne facilitent pas le bon déroulement de la procédure qui a plusieurs buts ; entre autres celui d’apporter un éclairage sur la disparition de Steve Sizela. Ses parents veulent savoir ce qui est arrivé à leur fils, retrouver si possible son corps afin de pouvoir l’enterrer dignement. La juriste new-yorkaise Sarah Barcant se retrouve plongée dans la poussière et l’atmosphère étouffante de Smitsrivier, sa ville natale qu’elle avait fuie pour vivre plus librement. Les différents personnages de ce roman magnifique sont obligés de regarder derrière eux pour avancer sur le chemin de la réconciliation. Les victimes veulent qu’on les « laisse en paix » et les bourreaux (certains en tout cas) se déclarent « désolés ». L’ancien policier Dirk Hendricks n’a rien perdu de son habileté à manipuler les esprits, même s’il semble abattu devant la Commission. Où est la vérité ? Comment libérer la parole ? Et comment trouver la paix ? La solitude, la douleur comme le poids du passé ou encore la disgrâce peuvent emprisonner celui qui vit à l’air libre. L’auteur, qui est la fille de l’avocat puis ministre de Nelson Mendela, réussit à rendre compte de la complexité des sentiments et des situations traumatisantes vécues par les uns et les autres. Publié chez Christian Bourgois en 2001, ce roman s’intègre aujourd’hui parfaitement dans la collection Scripto pour adolescents des éditions Gallimard. Riche en émotions et en sujets de réflexion, Poussière rouge est aussi passionnant qu’un roman policier dont il possède certaines caractéristiques.
Pascale Pineau

Peine maximale Anne Vantal

Montrer la justice en acte, c’était un peu l’apanage du cinéma américain ; Anne Vantal s’approprie le genre pour en faire un roman de 300 pages tout à fait original. Son propos tourne autour d’un procès aux Assises de Paris, une affaire d’enlèvement de bébé par un jeune homme désespéré. L’auteur a choisi de glisser un narrateur omniscient dans les pensées de quasiment toutes les personnes présentes au jugement : président, avocats des deux parties, membres du jury… Seul l’accusé principal nous restera opaque. Les voix s’alternent en des chapitres de deux ou trois pages, pour un effet d’attente particulièrement intense. Chacun commente l’avancée du procès – qui se fait donc littéralement sous nos yeux -, livre son opinion du moment. Les protagonistes parlent d’eux aussi, et ces petites digressions psychologiques donnent de la chair à une histoire somme toute très froide, objective. Au passage, le lecteur révise ou découvre les rouages complexes de la justice française. La fin apporte le jugement sans demi-teinte, et s’ouvre sur l’avenir supposé de chacun. Pour rester dans un ton volontairement clinique et certainement inviter à la réflexion, pas un mot ne sera dit sur la réinsertion du coupable, ni sur le dépassement de son traumatisme par la victime. Un roman purement factuel, sans un mot ni une émotion de trop, qui réussit la gageure de complètement captiver son lecteur.
Sophie Pilaire
sur Docs pour Docs pour compléter cette bibliographie « Ma classe au tribunal » Justice 4ème

en particulier

A la brocante du coeur Robert Cormier Ecole des loisirs, 2003, (Médium)

Le lieutenant de police Georges Braxton chargé de l’enquête sur le meurtre d’Alicia, fillette de 7 ans, a une intuition. Le suspect serait Jason, 12 ans, un ami de la victime et la dernière personne avec qui elle ait joué. Mais comment faire avouer ce suspect présumé ? En ayant recours aux services de Trent, réputé pour son savoir-faire en matière d’aveux. L’innocence de Jason et sa naïveté résisteront-ils à l’interrogatoire accusateur auquel il va être soumis ?

Aurélien Malte Jean-François Chabas Hachette Jeunesse, 2002, 124p. (Le livre de poche)

Aurélien Malte est en prison depuis treize ans. Il a trente-six ans et il lui reste un an à faire. Il écrit à Anne, visiteuse de prison, des lettres qu’il ne lui enverra pas. Aurélien raconte la violence, le mensonge, l’enfermement, mais aussi la rédemption par la culture et par l’amour qu’elle lui inspire.

Le Mal dans la peau Brigitte Peskine Hachette Jeunesse, 2001, 157 p. (Le liv de poche ; 715)

A 16 ans, Richard est placé en garde à vue pour recel de drogue. Il a selon les propos de sa mère  » le mal dans la peau « . Fabienne, son éducatrice de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, s’interroge sur la dérive de ce jeune garçon. Est-elle une fatalité ?

Le parloir : les silences y sont souvent plus forts que les mots… Éric Sanvoisin Gründ, 2012, 128 p. (Gründ romans)

Yan est en prison, accusé d’avoir poignardé le père de Déborah, sa petite amie. Mais il s’enferme dans le silence au fil des parloirs. Que cache-t-il ? Quel secret protège-t-il ?

Emile Zola : non à l’erreur judiciaire Murielle Szac Actes Sud junior, 2011, 95 p. (Ceux qui ont dit non)

Alexandrine Zola relate le procès de son mari Emile, engagé dans la dénonciation de l’erreur judiciaire que constitue à ses yeux la condamnation d’Alfred Dreyfus pour trahison.

Un garçon si gentil Magali Wiéner Milan jeunesse, 2014, 247 p. (Macadam)

Rodrigues et Aurélie, 17 ans, sont lycéens. Le soir de la Fête de la musique, Aurélie propose à Rodrigues de faire un tour après leur concert. Tous les deux ont abusé de l’alcool. Rodrigues prend la proposition d’Aurélie pour une invitation à avoir des rapports sexuels. Deux jours plus tard, Rodrigues est placé en garde à vue pour viol. Persuadé d’être innocent, il entame une descente aux enfers.

des conseils de lecture dès la fin de la quatrième

pour les sixièmes, des suggestions ici

bibliographie reprise du site NOE Education

classiques français

  • Le Grand Meaulnes Alain-Fournier, Hachette Jeunesse 2002
  • Antigone Jean Anouilh, Table Ronde
  • Le Colonel Chabert Honoré de Balzac, Librio
  • Vipère au poing Hervé Bazin, Lgf
  • L’enfant et la rivière Henri Bosco, Gallimard Jeunesse
  • L’or Blaise Cendars, Gallimard
  • Moravagine Blaise Cendars, Grasset
  • Le blé en herbe Colette, J’ai Lu
  • Les trois mousquetaires Alexandre Dumas, Larousse
  • Le comte de Monte-Christo Alexandre Dumas, Hachette Education
  • Un barrage dans le Pacifique Marguerite Duras, Gallimard
  • Un coeur simple Gustave Flaubert, Hachette Education
  • Le roman de la momie Théophile Gautier, Gallimard Jeunesse
  • La symphonie pastorale André Gide, Gallimard
  • Regain Jean Giono, Lgf
  • Le dernier jour d’un condamné Victor Hugo, Gallimard
  • Notre-Dame de Paris Victor Hugo, Lgf
  • Claude Gueux Victor Hugo, Magnard
  • Ubu roi Alfred Jarry, Magnard
  • La Cantatrice chauve Eugène Ionesco, Hatier
  • Un chapeau de paille d’Italie Eugène Labiche, Pocket
  • Pêcheurs d’islande Pierre Loti, Lgf
  • L’Ancre de Miséricorde Pierre Mac Orlan, Phebus
  • Bel-Ami Guy de Maupassant, Lgf
  • Pierre et Jean Guy de Maupassant, Lgf
  • Les contes de la bécasse Guy de Maupassant, Lgf
  • Boule de suif Guy de Maupassant, Hatier
  • Carmen Prosper Mérimée, Larousse
  • Mateo Falcone Prosper Mérimée, Lgf
  • Colomba Prosper Mérimée, Lgf
  • Les femmes savantes Molière, Hachette Education
  • L’école des femmes Molière, Flammarion
  • L’eau des collines: Jean de Florette Marcel Pagnol, Bernard De Fallois
  • L’eau des collines : Manon des sources Marcel Pagnol, Bernard De Fallois
  • Andromaque Racine, Larousse
  • Knock Jules Romains, Gallimard
  • La guerre du feu J.H. Rosny Ainé, Nathan
  • Cyrano de Bergerac Edmond Rostand, Flammarion
  • Les Confessions I à IV Jean-Jacques Rousseau, Breal
  • Vol de nuit Antoine de Saint-Exupéry, Gallimard
  • La petite Fadette Georges Sand, Tisserand Gerard
  • Enfance Nathalie Sarraute, Gallimard
  • Le voleur d’enfants Jules Supervielle , Gallimard
  • L’Enfant Jules Valès, Larousse
  • Les 500 millions de la Begum Jules Verne, Lgf
  • Le château des Carpathes Jules Verne, Lgf

classiques étrangers

  • Jeanne Eyre Charlotte Bronte, Du Temps Eds
  • Les hauts du Hurlevent Emily Brontë , Gallimard
  • Le baron perché Italo Calvino, Seuil
  • Le Vicomte pourfendu Italo Calvino, Lgf
  • Don Quichotte Miguel de Cervantès , Gallimard
  • Le Dernier des Mohicans James Fenimore Cooper, Nathan
  • La Divine Comédie Dante Alighieri , Larousse
  • David Copperfield Charles Dickens, Lgf
  • Oliver Twist Charles Dickens, Gallimard
  • Le Joueur Fedor Mikhaïlovitch Dostoïevski, Librio
  • Moby Dick Herman Melville , Nathan
  • Histoires extraordinaires Edgar Allan Poe , Gallimard
  • La Dame de pique récits de feu Ivan P. Bielkine Doubrovski Aleksandr Sergueïevitch Pouchkine, Gallimard
  • A l’Ouest, rien de nouveau Erich Maria Remarque, Lgf
  • Roméo et Juliette William Shakespeare , Flammarion
  • Frankenstein Mary Wollstonecraft Shelley, Flammarion
  • La Perle John Steinbeck , Gallimard
  • Maître et serviteur Léon TolStoï, Mille Et Une Nuits
  • Hadji Mourad Léon Tolstoï, Librio
  • Premier Amour Ivan Sergueïevitch Tourgueniev , Librio
  • Le Prince et le Pauvre Mark Twain, Hachette Jeunesse
  • Black Boy Richard Wright, Gallimard

Romans intimistes

  • Le Chant de Bé Lesley Beake , Ecole Des Loisirs
  • Fil de fer, la vie Jean-Noël Blanc , Gallimard Jeunesse
  • Un instant dans le vent André Brink , Lgf
  • L’Enfant multiple Andrée Chedid, Librio
  • Une page se tourne Jenny Davis, Père Castor
  • L’Œil du chat Pat Fox, Ecole Des Loisirs
  • Le Petit Bol de porcelaine bleue Françoise Legendre , Seuil
  • Le monde de Rocannon Ursula Le Guin ,Lgf
  • La Dernière Épreuve Robert Lipsyte ,Ecole Des Loisirs
  • Drôles de poèmes pour les yeux et les oreilles Jean-Hugues Malineau, Albin Michel-Jeunesse
  • Premier amour, dernier amour Susie Morgenstern, Gallimard Jeunesse
  • Le bal Irène Némirovsky, Grasset
  • Retour à Ithaque J.P. Nozière, Gallimard Jeunesse
  • Le pistomaure Ester Rota Gasperoni,Actes Sud Junior
  • Une ardente patience Antonio Skarmeta, Seuil
  • J’ai hâte de vieillir Brigitte Smadja, Ecole Des Loisirs
  • Le Petit Bloi Vincent De Swarte , Gallimard Jeunesse

Roman d’aventure

  • Date limite Jean Alessandrini , Rageot
  • Danse avec les loups Michael Blake, J’ai Lu
  • La Vindicte du sourd Michel Chaillou, Gallimard Jeunesse
  • Le Dernier Mousse Francisco Coloane, Seuil
  • La Maison dans le caniveau François Coupry, Eds Du Rocher
  • La Piste oubliée Roger Frison-Roche , J’ai Lu
  • Le Prisonnier de Zenda Antony Hope, Gallimard Jeunesse
  • L’Armurier Claude Kayat , Seuil
  • Loin de chez moi Histoire d’une jeune Arménienne David Kherdian, Ecole Des Loisirs
  • Blues pour Marco Philippe Munch , Olivier Lécrivain , Casterman
  • Le Roi des Oropaldes Pierre Mezinski, Gallimard Jeunesse
  • Le Cœur des vastes cités Boris Moissard, Ecole Des Loisirs
  • Dernier été dans l’île Boris Moissard, Ecole Des Loisirs
  • Un Été 58 Jean-Paul Nozière, Seuil
  • La Fureur de l’or Roberto Piumini, Gallimard Jeunesse
  • Ma Virée avec mon père Gérard Pussey, Gallimard Jeunesse
  • L’Injure au soleil Joyce Rockwood, Flammarion-Pere Castor

Romans de société

  • Quand on est mort, c’est pour toute la vie Azouz Begag , Gallimard Jeunesse
  • Quoi de neuf sur la guerre ? Robert Bober, Gallimard
  • Quand j’avais cinq ans, je m’ai tué Howard Buten, Seuil
  • La Guerre des chocolats Robert Cormier, Ecole Des Loisirs
  • La Mort n’oublie personne Didier Daeninckx, Gallimard
  • Cher inconnu Berlie Doherty, Gallimard Jeunesse
  • Un printemps sans cerises C. Grenier, Syros
  • Flo Peter Härtling, La Farandole
  • La Cascade gelée G. Hicyilmaz , Ecole Des Loisirs
  • La Ville de Marseille Jean-Paul Nozière, Seuil
  • J’irai toujours par les chemins Els Pelgrom, Gallimard Jeunesse
  • L’Oasis Xavier-Laurent Petit, Ecole Des Loisirs
  • La Jeune Fille au balcon Leïla Sebbar , Seuil
  • Laisse-moi tranquille Brigitte Smadja , Ecole Des Loisirs
  • Comme un feu de sarments Joelle Wintrebert , Hachette Edition

Romans et récits historiques

  • Je suis Juan de Parera Elizabeth Borton De Trevino, Ecole Des Loisirs
  • Sarah de Cordoue Rolande Causse, Syros
  • Que cent fleurs s’épanouissent Feng Ji Cai, Gallimard Jeunesse
  • Un long dimanche de fiançailles Sébastien Japrisot , Gallimard
  • La Protestation Guy Jimenes, Pocket Jeunesse
  • Une Balle perdue Joseph Kessel, Gallimard Jeunesse
  • Mille pièces d’or Ruthanne Lum Mc Cunn, Ecole Des Loisirs
  • Nuremberg 46 Jacques Mazeau, Gallimard Jeunesse
  • Les palombes ne passeront plus Claude Michelet, Pocket
  • La Lumière volée Hubert Mingarelli, Gallimard Jeunesse
  • Kiev 41. Babi Jar Muriel Pernin, Seuil
  • La Vallée des mammouths Michel Peyremaure, Pocket Jeunesse
  • Une poignée d’étoiles Rafik Schami ,Ecole Des Loisirs
  • Une image de Loup Nicole Schneegans, Gallimard Jeunesse
  • Il était un capitaine Bertrand Solet, Hachette Jeunesse
  • L’Ami retrouvé Fred Uhlman, Gallimard Jeunesse
  • L’Or de Cajamalca Jakob Wasserman, Ecole Des Loisirs

Autobiographie et souvenirs

  • Une auberge espagnole Luis Bonet, Gallimard Jeunesse
  • Escadrille 80 Roald Dahl , Gallimard
  • Un enfant dans la guerre Saïd Ferdi , Seuil
  • Dans la peau d’un noir John Howard Griffin , Gallimard
  • Le Cavalier de plâtre. Mon enfance dans la guerre E Hillen, Hachette
  • Souvenir de ma vie dans un village de Pologne Tony Knobel Fluek, Gallimard Jeunesse
  • Un long chemin vers la liberté Nelson Mandela, Lgf
  • Voyage à Pitchipoï Jean-Claude Moscovici , Ecole Des Loisirs
  • L’Année de l’impossible adieu Choi S. Nyul, Gallimard
  • Il fait beau à Paris aujourd’hui Fred Uhlman , Stock

Romans policiers

  • Pas de quoi rire Jean Alessandrini, Rageot
  • La Peau de César René Barjavel, Gallimard
  • Sans-Atout Le cadavre fait le mort Daniel Ceppi , Pierre Boileau , Thomas Narcejac , Gallimard Jeunesse
  • La Main froide Seerge Brussolo, Lgf
  • La Nuit du renard Mary Higgins Clark , Magnard
  • Meurtres pour mémoire Didier Daeninckx, Gallimard
  • A louer sans commission Didier Daeninckx, Gallimard Jeunesse
  • Coup de théâtre Christian Grenier, Rageot
  • Le Voleur de temps Tony Hillermann, Rivages
  • La Dame dans l’auto avec des lunettes et un fusil Sébastien Japrisot, Gallimard
  • Le Secret des andrones Pierre Magnan, Gallimard
  • Au bonheur des ogres Daniel Pennac, Gallimard
  • L’assassin habite au 21 Stanislas-André Steeman , lgf
  • L’Énigme du clou chinois Robert Van Gulik , 10/18
  • Fantasia chez les ploucs Charles Williams , Gallimard Jeunesse

Mythologie grecque

Jean-Pierre Vernant : Une histoire d’Ulysse pour les enfants

Dans le nouveau théâtre de Montreuil, en 2001, Jean-Pierre Vernant racontait l’histoire d’Ulysse à un public d’enfants.
Jean-Pierre Vernant, 2002
Jean-Pierre Vernant, 2002 Crédits : SELDERSSipa

Dans l’émission « Histoire d’écoutes », Jean-Pierre Vernant racontait l’histoire d’Ulysse à des enfants, un enregistrement de 2001. Cette conférence avait, en effet, été enregistrée à titre exceptionnel, à l’occasion de la séance inaugurale des petites conférences « Lumière pour enfants », au Centre National Dramatique de Montreuil. Jean-Pierre Vernant racontait, tel un grand-père, les histoires des héros et des Dieux du fond des âges, fondateurs de l’imaginaire de notre civilisation

ci après une série de huit entretiens (vidéo) accordés par J-Pierre Vernant

un lien pour découvrir mythologie vue par les peintres

et là, les spectacles antiques

 


mars 2017
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031