Qui me regretterait, si je mourais ? (…) est-ce qu’ils s’en voudraient au moins un peu de m’avoir tuée ?

Ma réputation par Aymon

Ma réputation de Gaël Aymon

Actes Sud junior

quatrième de couverture

Laura, 15 ans, préfère la compagnie des garçons, celle de Jimmy, Sofiane et Théo. Les mimiques travaillées, les soirées filles, c’est pas trop son truc. Mais lorsqu’elle repousse les avances de Sofiane, ses amis lui tournent le dos et Laura se retrouve isolée et vulnérable.

Seule en cours, seule au self, seule dans les couloirs.

Les pires ragots circulent à son sujet sur les réseaux sociaux, la rumeur enfle et l’isolement de Laura grandit.

Jusqu’à sa rencontre avec Joséphine, élève solitaire et marginale comme elle, qui va l’aider à relever la tête et à dénoncer le harcèlement dont elle est victime.

incipit

« En m’embrassant, il a raté ma joue. Enfin,c’est ce que j’ai pensé quand j’ai senti ses lèvres effleurer les miennes très vite. C’est quand j’ai croisé son regard que j’ai su que Sofiane l’avait fait exprès. Et puis il a filé vers le bus. Je n’avais rien vu venir! Depuis quand est-ce qu’il se fait un film dans sa tête? On dirait que les ennuis commencent! »

extraits

« Le temps s’est arrêté.Je suis là,en plein milieu du hall,exposée à tous les regards. Ma mèche retombe devant mes yeux. Je ne peux pas rester là,à coté comme si de rien n’était.  »

« Il faut tenir, je n’ai pas le choix. On n’a pas le choix à notre âge. Il faut obéir, même aux sonneries, patiemment, malgré la peur et le danger, en attendant qu’un jour, après les épreuves, la vraie vie commence.
Je crois qu’on rit sur mon passage. Mais je ne suis déjà plus vraiment là. Je me suis profondément retranchée à l’intérieur de moi-même, si profondément que rien ni personne ne pourra plus m’atteindre.  »

 » Je m’avance entre les tables. Quelque chose a changé, je le sens. ça ricane.
Là, je sens leurs regards à tous plantés dans mon dos. D’un coup j’ai très chaud. Ma main tremble. J’aperçois des sourires moqueurs.Je regarde mon portable, toujours muet, je me sens totalement coupée du monde.Et puis un mot vient me frapper en plein visage . »

« Le pire, c’est que je les comprends ! A force d’être salie, je me sens sale. Je suis rentrée dans le rôle, je m’habitue. Quelle raison ils auraient de prendre ma défense, de venir vers mois, puisque même à mes yeux, je ne les vaux pas ? C’est pour ça que je ne vois pas d’issue. Je me dis que quelque part, j’ai dû chercher ce qui m’arrive. »

« Arrivée devant mon casier, mon carton à dessin me glisse des mains. Ma respiration s’arrête: sur la porte métallique quelqu’un a scotcher une photo, imprimer sur une feuille. C’est une photo de moi que je ne connais pas, en pyjama, endormie dans un lit. »

« Qui me regretterait, si je mourais? Et eux tous, est-ce qu’ils s’en voudraient au moins un peu de m’avoir tuée? Est-ce qu’au moins ça les ferait taire?« 

0 Responses to “Qui me regretterait, si je mourais ? (…) est-ce qu’ils s’en voudraient au moins un peu de m’avoir tuée ?”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s




mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

%d blogueurs aiment cette page :