Posts Tagged 'Bible'

La Bible (7) : La naissance de Moïse

Click!

The Finding of Moses I (1638)

Oil on canvas, 94 x 121 cm
Musée du Louvre, Paris

Naissance de Moïse (Exode 2.1-10)

2 Un homme de la famille de Lévi avait pris pour femme une Lévite.
2 Cette femme fut enceinte et mit au monde un fils. Elle vit qu’il était beau et elle le cacha pendant trois mois.
3 Lorsqu’elle ne put plus le garder caché, elle prit une caisse de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de poix; puis elle y mit l’enfant et le déposa parmi les roseaux sur la rive du fleuve.

4 La soeur de l’enfant se posta à une certaine distance pour savoir ce qui lui arriverait.

5 Or, la fille du pharaon descendit au fleuve pour se baigner tandis que ses servantes se promenaient le long du fleuve. Elle vit la caisse au milieu des roseaux et envoya sa servante la prendre.

6 Quand elle l’ouvrit, elle vit l’enfant: c’était un petit garçon qui pleurait. Prise de pitié pour lui, elle dit: «C’est un enfant des Hébreux!»

Click!

Nicolas Poussin, Finding of Moses II (1647)
Oil on canvas, 120 x 195 cm
Musée du Louvre, Paris

7 Alors la soeur de l’enfant dit à la fille du pharaon: «Veux-tu que j’aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux afin qu’elle allaite cet enfant pour toi?»

8 «Vas-y», lui répondit la fille du pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de l’enfant.

9 La fille du pharaon lui dit: «Emporte cet enfant et allaite-le pour moi; je te donnerai ton salaire.» La femme prit l’enfant et l’allaita.
10 Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille du pharaon et il fut un fils pour elle. Elle l’appela Moïse, «car, dit-elle, je l’ai retiré de l’eau.»

Click!

Nicolas Poussin, The Finding of Moses (1651)
Oil on canvas, 116 x 178 cm
National Gallery, LondonClick! Nicolas Poussin, The Exposition of Moses (1654)
Oil on canvas, 105 x 204 cm
Ashmolean Museum, Oxford
Click!

Moïse Michel-Ange (1515)
 Marble, height 235 cm
 San Pietro in Vincoli, Rome
(source des cinq reproductions ci-dessus Web Gallery of Art, voir aussi ici)

En 1923, Cecil B. De Mille réalise une première version des Dix Commandements. Cliquez sur l’affiche du film pour l’extrait sur le passage de la Mer Rouge ( site www.vodkaster.com ) :

Pour le film de 1956, le lien sur l’affiche montre la deuxième version du Passage de la Mer Rouge :

La Bible (extrait 5) : Adam et Eve, chassés du jardin d’Eden (Genèse 3, 9-4)

pour découvrir La Chapelle sixtine en 3D, cliquer ici

pour le texte illustré par Gustave Doré, voir ici

Gn 3:9- Yahvé Dieu appela l’homme : Où es-tu ? dit-il.
Gn 3:10- J’ai entendu ton pas dans le jardin, répondit l’homme; j’ai eu peur parce que je suis nu et je me suis caché.
Gn 3:11- Il reprit : Et qui t’a appris que tu étais nu ? Tu as donc mangé de l’arbre dont je t’avais défendu de manger !
Gn 3:12- L’homme répondit : C’est la femme que tu as mise auprès de moi qui m’a donné de l’arbre, et j’ai mangé !
Gn 3:13- Yahvé Dieu dit à la femme : Qu’as-tu fait là ? et la femme répondit : C’est le serpent qui m’a séduite, et j’ai mangé.
Gn 3:14- Alors Yahvé Dieu dit au serpent : Parce que tu as fait cela, maudit sois-tu entre tous les bestiaux et toutes les bêtes sauvages. Tu marcheras sur ton ventre et tu mangeras de la terre tous les jours de ta vie.
Gn 3:15- Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon.
Gn 3:16- A la femme, il dit : Je multiplierai les peines de tes grossesses, dans la peine tu enfanteras des fils. Ta convoitise te poussera vers ton mari et lui dominera sur toi.
Gn 3:17- A l’homme, il dit : Parce que tu as écouté la voix de ta femme et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais interdit de manger, maudit soit le sol à cause de toi ! A force de peines tu en tireras subsistance tous les jours de ta vie.
Gn 3:18- Il produira pour toi épines et chardons et tu mangeras l’herbe des champs.
Gn 3:19- A la sueur de ton visage tu mangeras ton pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol, puisque tu en fus tiré. Car tu es glaise et tu retourneras à la glaise.
Gn 3:20- L’homme appela sa femme Eve, parce qu’elle fut la mère de tous les vivants.
Gn 3:21- Yahvé Dieu fit à l’homme et à sa femme des tuniques de peau et les en vêtit.
Gn 3:22- Puis Yahvé Dieu dit : Voilà que l’homme est devenu comme l’un de nous, pour connaître le bien et le mal ! Qu’il n’étende pas maintenant la main, ne cueille aussi de l’arbre de vie, n’en mange et ne vive pour toujours !
Gn 3:23- Et Yahvé Dieu le renvoya du jardin d’Éden pour cultiver le sol d’où il avait été tiré.
Gn 3:24- Il bannit l’homme et il posta devant le jardin d’Éden les chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l’arbre de vie.

La Bible : la naissance de Moïse (extrait 4)

Exode (extrait)

Ex 1:22- Pharaon donna alors cet ordre à tout son peuple : « Tout fils qui naîtra, jetez-le au Fleuve, mais laissez vivre toute fille. »

—–

Ex 2:1- Un homme de la maison de Lévi s’en alla prendre pour femme une fille de Lévi.
Ex 2:2- Celle-ci conçut et enfanta un fils. Voyant combien il était beau, elle le dissimula pendant trois mois.
Ex 2:3- Ne pouvant le dissimuler plus longtemps, elle prit pour lui une corbeille de papyrus qu’elle enduisit de bitume et de poix, y plaça l’enfant et la déposa dans les roseaux sur la rive du Fleuve.
Ex 2:4- La sœur de l’enfant se posta à distance pour voir ce qui lui adviendrait.
Ex 2:5- Or la fille de Pharaon descendit au Fleuve pour s’y baigner, tandis que ses servantes se promenaient sur la rive du Fleuve. Elle aperçut la corbeille parmi les roseaux et envoya sa servante la prendre.
Ex 2:6- Elle l’ouvrit et vit l’enfant : c’était un garçon qui pleurait. Touchée de compassion pour lui, elle dit :  » C’est un des petits Hébreux. « 
Ex 2:7- La sœur de l’enfant dit alors à la fille de Pharaon :  » Veux-tu que j’aille te chercher, parmi les femmes des Hébreux, une nourrice qui te nourrira cet enfant ? –
Ex 2:8- Va « , lui répondit la fille de Pharaon. La jeune fille alla donc chercher la mère de l’enfant.
Ex 2:9- La fille de Pharaon lui dit :  » Emmène cet enfant et nourris-le moi, je te donnerai moi-même ton salaire.  » Alors la femme emporta l’enfant et le nourrit.

Raphaël (1518-19), fresque, Vatican

Moïse sauvé des eaux Nicolas Poussin (1638) Musée du Louvre

Il s’agit de la première œuvre de Nicolas Poussin portant ce nom qui en a réalisé trois. La seconde version, peinte en 1647, est conservée au Musée du Louvre. La dernière appartient au National Gallery de Londres.

Gustave Doré

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Bible (extrait 3) : le sacrifice d’Isaac

Le sacrifice d’Isaac Rembrandt
1635
Oil on canvas, 193 x 133 cm
The Hermitage, St. Petersburg

Dans La Genèse, Dieu met la foi d’Abraham à l’épreuve. Les protestants comme les catholiques ont considéré ce sacrifice comme une importante préfiguration de celui du Christ, qui s’offrit lui-même pour sauver l’humanité. C’est un des rares sujets que Rembrandt et Le Caravage aient peints à un moment à peu près similaire de leur évolution artistique – des formats à grande échelle ; l’une et l’autre peintures considérées comme des chefs-d’œuvre.

Conformément à la tradition figurative établie, l’artiste a peint le moment décisif du récit : l’ange intervient au moment où Abraham tend la main et s’écarte du texte : l’ange retient physiquement Abraham en saisissant son bras, au lieu de s’adresser à lui depuis les cieux.

Avec le personnage d’Isaac, Rembrandt a saisi la possibilité de peindre l’un des nus les plus subtils du début de sa carrière. Il est surprenant que Rembrandt qui travaillait beaucoup les expressions du visage, ait préféré masquer le visage d’Isaac sous la main d’Abraham. Il est possible que Rembrandt ait dissimulé en grande partie l’horreur de l’action en faisan couvrir le visage du jeune homme par Abraham, afin de se cacher à lui-même sa propre horreur (Horace Walpone).

source : Ciné-Club de Caen (partie Beaux-Arts)

Le Caravage (1601-1602) sur Web Gallery

toujours Le Caravage ( Web Gallery ),  1605
Oil on canvas, 116 x 173 cm
Piasecka-Johnson Collection, Princeton


« Le sacrifice d’Isaac » Bas-relief,  Béguinage d’Amsterdam(photo Daniel Rousseau)

Marc Chagall

catalogue de l’exposition sur « le sacrifice d’Abraham dans les trois monothéismes« ,  site de la BnF (Bibliothèque nationale de France)   manuscrits orientaux BnF, Iran vers 1595

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Textes fondateurs : La Bible (extrait 2), Abel et Caïn

pour se reporter au texte, cliquer sur le lien ci-dessous

Abel et Caïn

enluminure la Bible d’Albe

vers 1084, ivoire, acquisition 1898

Musée du Louvre
Suger
Aile Richelieu
Premier étage – Section 2

La plaque provient d’une ensemble (devant d’autel, ambon ou porte) très probablement réalisé pour la nouvelle cathédrale de Salerne (Italie), fondée par Robert Guiscard et consacrée en 1084.

gravure Gustave Doré

Marc Chagall


novembre 2017
L M M J V S D
« Oct    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930