Posts Tagged 'conseil de lecture'

L’homme qui plantait des arbres de Jean Giono

via Le site de La littérature à l’école élémentaire

En ce qui concerne les droits d’auteur sur cet ouvrage, voici le texte de la lettre que Giono écrivit au Conservateur des Eaux et Forêts de Digne, Monsieur Valdeyron, en 1957, au sujet de cette nouvelle :

         Cher Monsieur,    

Navré de vous décevoir, mais Elzéard Bouffier est un personnage inventé. Le but était de faire aimer l’arbre ou plus exactement faire aimer à planter des arbre s (ce qui est depuis toujours une de mes idées les plus chères). Or si j’en juge par le résultat, le but a été atteint par ce personnage imaginaire. Le texte que vous avez lu dans Trees and Life a été traduit en Danois, Finlandais, Suédois, Norvégien, Anglais, Allemand, Russe, Tchécoslovaque, Hongrois, Espagnol, Italien, Yddisch, Polonais. J’ai donné mes droits gratuitement pour toutes les reproductions. Un américain est venu me voir dernièrement pour me demander l’autorisation de faire tirer ce texte à 100 000 exemplaires pour les répandre gratuitement en Amérique (ce que j’ai bien entendu accepté). L’Université de Zagreb en fait une traduction en yougoslave. C’est un de mes textes dont je suis le plus fier. Il ne me rapporte pas un centime et c’est pourquoi il accomplit ce pour quoi il a été écrit.

     J’aimerais vous rencontrer, s’il vous est possible, pour parler précisément de l’utilisation pratique de ce texte. Je crois qu’il est temps qu’on fasse une « politique de l’arbre » bien que le mot politique semble bien mal adapté.

Très cordialement    

Jean Giono  

version intégrale du texte ici

« Les chênes de 1910 avaient alors dix ans et étaient plus hauts que moi et que lui. Le spectacle était impressionnant. J’étais littéralement privé de parole et, comme lui ne parlait pas, nous passâmes tout le jour en silence à nous promener dans sa forêt. Elle avait, en trois tronçons, onze kilomètres de long et trois kilomètres dans sa plus grande largeur. Quand on se souvenait que tout était sorti des mains et de l’âme de cet homme – sans moyens techniques – on comprenait que les hommes pourraient être aussi efficaces que Dieu dans d’autres domaines que la destruction.« 

product_9782070744619_195x320

L’homme qui plantait des arbres Jean Giono

Dans ce récit de Jean Giono, un berger oublie sa propre peine en donnant une nouvelle vie à un paysage presque désert.

un clic pour voir le film d’animation (voix de Philippe Noiret, réalisation Frédéric Back, Canada 1987) créé à partir de ce livre

… et ici, voir comment dans une certaine mesure la réalité rattrape la fiction au Brésil :  Sebastio Salgado devient , presqu’un siècle plus tard L’homme qui plantait des arbres

En effet, ce photographe devient un spécialiste de la reforestation brésilienne.

Des cinquièmes présentent un livre à deux, trois ou quatre… ou seul !

Alexandre, Martin et Luc évoquent Michel Strogoff de Jules Verne (interview imaginaire de Michel Strogoff à partir de la troisième minute)

Romain et Baptiste présentent Le Grizzly de James Oliver Curwood

Zazie, Sophie et Magali présentent Les filles au chocolat, Coeur cerise (tome 1) de Cathy Cassidy

Margot et Elise présentent Kiss de Jacqueline Wilson

Victor, Pierre-Louis et Adam présentent Percy Jackson de Rick Riordan

Félix, Maxime, Léos et Louis présentent Les Autodafeurs (T 1) Mon frère est un gardien de Marine Carteron, lire critique de Ricochet ici

Lucas et Wassim présentent Le Grizzly de J. O Curwood, pas de lectures d’extraits mais un journal et le direct d’un jeune journaliste depuis le salon du livre de Londres, une page publicité pour la manifestation paloise Un aller-Retour dans le noir et une interview de l’auteur.

Argan présente, lui aussi, Le Grizzly de J. O. Curwood

Soraya et Marguerite présentent Adam et Thomas d’Aharon Appelfeld

Julie, Vanessa et Mina présentent Entre chiens et loups de Malorie Blackman

Clara présente Adam et Thomas d’Aharon Appelfeld

Liste de livres proposés pour ce travail
Le Grizzly John Curwood
Robinson Crusoé D. Defoe
Vendredi ou la vie sauvage M. Tournier
L’ancre de la miséricorde Pierre Mac Orlan
Michel Strogoff (voir aussi dans livre de lecture) J. Verne
L’île mystérieuse J. Verne
Mon bel oranger J. M. de Vasconcelos

Le Pays où l’on n’arrive jamais André Dhôtel
Terrienne J-Cl Mourlevat
Maïté Coiffure M-A Murail
Qui es-tu Alaska ? John Greene
Entre chiens et loups Malorie Blackman
Adam et Thomas par Aharon Appelfeld (L’Ecole des loisirs)
Le livre de Perle par Timothée de Fombelle (Gallimard jeunesse)
Suivez-moi jeune homme de Y. Hassan
Humains par Matt Haig (Hélium)
La série Vango de T. De Fombelle
Percy Jackson de R. Riordan
La trahison / Maya Snow ; traduit de l’anglais par Alice Marchand ( Série Les filles du samouraï)
Les autodafeurs. 1, Mon frère est un gardien / Marine Carteron

Sweet Sixteen de Annelise Heurtier

Un jour j’irai chercher mon prince en skate de Jo Witek
Ma vie selon moi Le jour où tout a commencé (T 1)Sylvaine Jaoui
Le journal d’Aurore M. Desplechin
Les filles au chocolat Cœur Cerise (tome 1) Cathy Cassidy
Kiss de J. Wilson

Camille, Emma et Hannah recommandent Ma vie selon moi de Sylvaine Jaoui

Ma vie selon moi - tome 1

Ma vie selon moiLe jour où tout a commencé– tome 1 de Sylvaine Jaoui

ici le blog de Justine, l’héroïne de cette série, voir aussi une critique de Ricochet ici et une autre dans L’humanité.fr

incipit

C’était encore l’été. Les filles portaient des débardeurs qui laissaient apparaître les bretelles des soutiens-gorge et les garçons étaient pieds nus dans leurs baskets. Il faisait chaud, même très chaud. Le Coca était tiède à peine sorti du frigo et la glace vanille pécan fondait en faisant des flaques boueuses dans le fond des verres.

Oui, c’était encore l’été, pourtant en ces derniers jours d’août, ça sentait déjà le lycée. Au Monop, ils avaient supprimé le rayon maillots de bain, bouées, serviettes de plage pour le remplacer par celui des outils de torture : cahiers grands carreaux/grand format, équerres, compas et agendas. L’horreur, quoi !

Ce jour-là, j’avais donné rendez-vous à tout le monde chez moi à dix heures pétantes. D’accord, dix heures pour un des derniers jours de vacances, c’est dur, mais il faut dire que l’enjeu était de taille.

Mieux qu’une après-midi filles à lire 20 ans ou Cosmo pour critiquer les stars à seins refaits, mieux qu’une soirée à regarder un film d’amour en mangeant des Dragibus, on attendait, ce jour-là, l’arrivée du nouvel habitant de la maison bleue.

Nous avons lu et aimé Maité Coiffure : lettres à son auteur

maite-coiffure-18928

Maïté Coiffure de Marie-Aude Murail

Quant à la réponse de Marie-Aude Murail, réconfortante par la confiance qu’elle insuffle, chut ! c’est notre secret.

2015-03-14 19.04.12 2015-03-14 19.03.22

2015-03-14 19.05.58 2015-03-14 19.04.45 2015-03-14 19.02.43 2015-03-14 19.03.46

Le blog de la Médiathèque Marguerite Yourcenar donne la parole à ses jeunes lecteurs

Le club de lecture ado de la médiathèque tient à vous faire partager ses super coups de cœur de romans, lus en 2014. Le choix est varié et parfois étonnant !

J’ai adoré l’histoire des 2 amies inséparables. Le thème de l’amitié dans les romans jeunesse c’est chouette et celui-ci est très bien écrit !

Super originale, l’histoire de cette mère qui gagne au loto alors que sa vie et celle de ses enfants, Jayni et Kenny, était jusque là malheureuse ! Mais même sans souci d’argent, la vie va être semée d’obstacles pour Jayni qui doit surveiller sa mère pas très responsable…

Il y a beaucoup de suspense dans ces livres. On suit deux sœurs au Japon qui vont s’enfuir dans une école de samouraïs pour y apprendre les techniques de combat dans l’espoir de venger leur père tué par leur oncle. Dès la fin d’un tome, on a hâte de lire le suivant !

Chaque tome correspond à une héroïne d’une famille recomposée. On découvre à chaque fois son secret. Et on peut reconstituer l’histoire, le quotidien de cette famille par le biais de plusieurs points de vue des jeunes filles. Les titres des tomes sont alléchants : Cœur cerise, Cœur guimauve, Cœur mandarine… C’est palpitant !

C’est un beau livre triste ! On pleure quand on lit ce roman mais ça sonne tellement juste et on est touché. Je suis restée accrochée à la lecture. Je le conseille à tout le monde !

J’ai adoré ce livre pour son suspense, son action qui défile, ses nombreux rebondissements, et aussi parce que le personnage principal est intrigant.

Ce livre m’a beaucoup plu car l’endroit où il se déroule (dans un arbre) est étonnant. De plus je me suis vite attachée à de nombreux personnages et l’identité révélée de certains rend l’intrigue toujours plus complexe.

Cette entrée dans la mythologie grecque revisitée au cours d’une nouvelle guerre contre les Titans est absolument géniale ! On découvre les dieux et leurs enfants dans un autre contexte que les cours de latin et d’histoire et c’est plus captivant !

Une vision du futur spéciale !  Le courage des personnages et les péripéties auxquelles ils sont confrontés sont captivants.

J’ai suivi avec joie les héros drôles et attachants dans leurs aventures, j’ai beaucoup aimé l’importance qu’ont les livres dans ce roman et j’attends avec impatience le troisième tome.

Je n’ai pas pu décrocher de ce roman fantastique avec une ambiance à la Hitchcock. Cela fait peur tout au long du roman, on est scotché à son siège ! Super suspense.

C’est l’histoire d’une jeune fille Jenna, 17 ans, qui se retrouve amnésique après un an passé dans le coma. Il y a beaucoup d’originalité dans ce roman fantastique. De plus, le livre pose des questions. Il prête à la réflexion.

Super bon roman policier. En plus, il a gagné les Mordus du polar en 2013. On découvre le mode de la mafia en Italie, c’est très intéressant!

La période pendant laquelle se passe l’intrigue m’a passionnée. C’est très rare : le roman policier se passe dans la préhistoire. Grâce à ce livre, on peut mieux connaître la période, et on se rend compte qu’à notre époque, on a les mêmes préoccupations que les hommes préhistoriques, en dépit de l’évolution.

Les 2 tomes sont très bien. Il s’agit de la même histoire avec 2 propositions différentes, 2 déroulés d’intrigue différents. Il y a un attentat dans un train et la jeune fille témoin va devenir enquêtrice, partenaire du policier. Super roman.

J’adore cet auteur qui crée toujours des mondes à part, des personnages qu’on ne quitte pas. Dans Le passeur vit Jonas. Dans son monde, la guerre, la pauvreté, le chômage, le divorce n’existent pas. Les inégalités n’existent pas. la désobéissance et la révolte n’existent pas. Jonas va avoir douze ans. Au cours d’une cérémonie, il va avoir comme tous les enfants de son âge, une fonction dans la communauté. Jonas ne sait pas encore qu’il est unique. Un destin extraordinaire l’attend.

Dans Le garçon qui se taisait, on parle du handicap car c’est l’histoire de Jacob qui ne parle pas et que l’on prend pour un débile.

Le sujet : c’est le mal-être d’ados. L’histoire est géniale… Les jeunes vivent à fond leur vie, et ils vont tenter une nouvelle drogue : le Raid, qui permet de vivre une vie de rêve, mais qui conduirait au final à la mort. Y a beaucoup de rebondissements, c’est un thriller haletant mais qui n’est pas pour les plus jeunes… Âmes sensibles s’abstenir!

J’ai adoré l’humour dans ce livre. Et aussi comme j’aime les romans avec de l’émotion, celui-ci m’a fait pleurer. Il a une très belle fin.

Super roman d’amitié entre deux amis d’enfance, un garçon et une fille de 13 ans. Leurs sentiments changent. Ce livre m’a aussi fait pleurer, c’est un roman magnifique sur les sentiments.

J’aime tous les livres de l’auteur Pierre Bottero qui aurait dû participer à l’écriture de celui-ci en partenariat avec Eric Lhomme, mais il est décédé avant. Je retrouve néanmoins l’esprit de ce grand écrivain dans cette série. Le côté fantastique est très bien rendu. Il y a également de l’humour. Tous les tomes de la série sont bien écrits et prenants.

L’univers des loups-garous dans ce roman est fascinant. Le héros est un garçon qui a une mère humaine et un père loup-garou. Il doit anticiper les pièges qu’on lui tend grâce à son pouvoir de remonter le temps. C’est un bon roman d’aventures, où sont mêlés l’amour, l’humour, et le fantastique. De plus, le thème de l’intégration y est très intéressant.

Ce livre retrace une belle histoire d’amitié comme il en existe rarement. Un jean est le symbole de l’amitié entre Bridget, Carmen, Tibby et Lena. Ces 4 filles ont des caractères très différents et pourtant elles s’adorent et il n’y a aucune préférence entre elles. Je peux m’identifier à certains traits des personnages. Et l’auteure a une écriture fluide et entraînante. J’ai eu du mal à lâcher ce livre tant qu’il n’était pas fini.

C’est un livre d’une grande intensité, très sensible. Cette histoire d’un amour fou m’a beaucoup touchée et m’a fait pleurer ! C’est un roman de « grands » mais tellement bien écrit qu’on se lance dans sa lecture sans pouvoir décrocher.

C’est le journal intime d’une déesse, fille de Zeus : original ! Ça parle de mythologie mais de façon très divertissante et en même temps on apprend ! Chouette  bouquin qui se lit très vite !

  • La série Vango de T. De Fombelle

Ce roman d’aventures est un puzzle que l’on reconstitue au fur et à mesure de la lecture. En plus, les personnages, et surtout le héros Vango, sont super attachants ! Ce livre a eu le prix des mordus du polar en 2011 : il l’a bien mérité car il y a du suspense, de l’action, un côté historique, et on voyage dans différentes parties du monde entre les 2 guerres.

J’ai « trop » adoré ! Le caractère de l’héroïne qui a 16 ans est fascinant, elle est pleine de courage et de force. L’intrigue est bien ficelée.

C’est l’histoire d’une jeune fille sourde. Le lecteur est plongé dans un monde différent, dans la vie quotidienne d’une personne handicapée. Ce qui est très intéressant, c’est apprendre sur la langue des signes françaises.

Un roman très poignant pour grands ados. La manière de raconter est captivante. On y suit des aventures folles où les interdits sont le quotidien des personnages. La sensibilité du lecteur est heurtée parfois. On trouve un côté philosophique sur la valeur de la vie dans ce roman qui m’a beaucoup plu.

Dans ce roman de cette super auteur, on découvre Pierrette en vacances à Deauville. Ça parle de premier amour, de vacances à la mer… C’est frais, agréable!

Ce roman autour de la cuisine est rempli de mystères. Madeleine travaille au Cochon hurleur, le restaurant de son oncle, M. Lard, pas très sympathique. Elle va rencontrer une vieille dame dans une boutique qui vend des mets étranges. Un livre qui montre bien que la cuisine doit se faire avec l’ingrédient de la passion et de la douceur pour être réussie.

Ce sont des nouvelles, des pastiches de contes traditionnels de Perrault et Grimm, mais dans des décors contemporains. Amusants, étonnants, notamment Le petit chaperon rouge et Blanche-Neige qu’on rencontre dans ce recueil.

Yaël Hassan raconte l’histoire de Thomas, un adolescent qui a perdu ses jambes après un accident, il doit alors vivre dans un fauteuil roulant. Il trouve du réconfort auprès de Mia. Il rencontre aussi un prof à la retraite, président de la SPDM : la Société Protectrice Des Mots, qui a pour mission la défense des mots de la langue française. Thomas va alors devenir adepte du slam et ce sera sa thérapie. Super petit roman intelligent, chaleureux et original.

Le 1er tome, c’est Ben Letourneux, 11 ans, qui adore collectionner les records nuls. Ben se glorifie d’avoir le titre mondial « du fils indigne incapable de reconnaître sa propre mère au milieu d’une foule limitée »,  ou encore de la « médaille d’or de l’air naturellement bête toutes catégories ». Le 2ème tome, c’est Ben qui est obligé de passer les vacances chez lui et qui doit user d’imagination pour occuper ses journées. Les histoires sont pétillantes et drôles !

Le choix du magazine Lire en jeunesse

La rédaction de Lire a donné, dans son dernier numéro, son palmarès des meilleurs livres de l’année. Les titres suivants ont été choisis en jeunesse :

Le gagnant :
Adam et Thomas par Aharon Appelfeld (L’Ecole des loisirs)
Les finalistes : Humains par Matt Haig (Hélium) et Le livre de Perle par Timothée de Fombelle (Gallimard jeunesse)

Ils ont été marqués par ce livre, ils ont décidé de le présenter à leurs camarades

Tu peux toujours courir Jo Hoestlandt

Marcia vous maquille Claudia Mills

Le journal d’Aurore Marie Despechins

Où on va papa ? J-Louis Fournier

L’encrier maudit Pascale Maret

Le soir de nos treize ans Evelyne Brisou-Pellen

La 6ème, la pire année de ma vie James Patterson

Les âmes croisées Pierre Bottero

Mon ami Frédéric Hans-Peter Richter

Louison et Monsieur Molière Marie-Christine Helgerson

Le jour où j’ai raté le bus J-Luc Luciani

L’étang aux libellules Eva Ibbotson

Quand la menace gronde David S. Khara

Parvana, une enfance en Afghanistan Deborah Ellis

J’aime pas le lundi Jérôme Lambert

La vengeance de la momie Evelyne Brisou-Pellen

Un sac de billes Joseph Joffo

Charlie et la chocolaterie Roald Dahl

James et la grosse pêche Roald Dahl

Petit éloge de la bicyclette Eric Fottorino

Petit éloge du Tour de France Eric Fottorino

Trois morts, un blessé grave Nicolas Gallais

La rivière à l’envers (I et II) J-Cl Mourlevat

L’empereur pourpre Herbie Brennan

Un roi clandestin Fahim, Xavier Parmentier et Sophie Le Callenec

Les écrans de brume R. Belfiore

Vendredi, Gaspard dans la nuit V. Dayre

Le ballon d’or Yves Pinguilly

Sarah de Cordoue R. Caussé

Personne ne bouge Olivier Adam

De Sacha à Macha Rachel Hausfater

Virus L.I.V ou la mort des livres Ch. Grenier

Champions du monde Sophie Dieuaide

Les trois brigands Tomi Ungerer


septembre 2017
L M M J V S D
« Juil    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930