Posts Tagged 'réfléchir'

fables : illustrations et commentaires

IMG_20160119_140003

La morale du Loup et l’Agneau me paraît injuste car une personne faible peut avoir raison même si l’autre est plus forte.

« La raison du plus fort est toujours la meilleure » est une morale effrayante mais ce n’est pas tout le temps vrai.

le loup et le chien

Le chêne et le roseau « Cette morale est ma préférée : ce n’est pas parce qu’on est le plus fort qu’on doit gagner. On est tous différents et personne ne doit partir de ce monde par injustice »

IMG_20160125_090216

Les flatteurs sont malins, il faut faire attention aux flatteries même s’il y a des gens aimables. Conclusion : être toujours sur ses gardes dans la vie.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

atelier Marion Fayolle : « écrire, raconter avec des images »

Vendredi 20 mars, nous nous sommes rendus à la Médiathèque.

2015-03-20 10.16.38

en route !

2015-03-20 10.17.19

Nous sommes à l’heure,

2015-03-20 10.25.33

Mélanie Dietrich et Marion Fayolle aussi !

2015-03-20 10.28.05

un moment pour les questions,

2015-03-20 11.20.13

puis au travail !

2015-03-20 10.52.05

raconter une histoire en deux images ou plus autour d’expressions proposées « avoir un chat dans la gorge, un coup de foudre, prendre ses jambes à son cou, être dans la lune » et bien d’autres encore

2015-03-20 10.54.42

des discussions, des échanges « Tu pourrais… moi si j’étais toi.. je sais pas comment faire pour… je sais pas dessiner… tu me prêtes ta gomme…  » et les conseils et encouragements prodigués à chacun par Marion Fayolle.

2015-03-20 11.17.00 2015-03-20 11.14.15 2015-03-20 11.11.58 2015-03-20 11.02.39 quelques réalisations

2015-03-20 15.07.09 2015-03-20 15.06.54 2015-03-20 15.06.20 2015-03-20 15.05.38 2015-03-20 15.03.45Midi moins le quart ! Déjà ! Vite, vite ! Reprendre les anoraks et manteaux et rejoindre le collège.

2015-03-20 10.26.58

504/ULIS : travailler ensemble nous enrichit ! Témoignages…

novembre 2012 169ULIS : unités localisées pour l’inclusion scolaire

à suivre dans Kif-Kif

Pour moi, ça ne change pas beaucoup, j’ai même l’impression qu’il n’y qu’une seule classe, c’est juste quand les professeurs disent « On va à Paris avec la classe ULIS » que je commence à me dire qu’on est en classe avec eux. Sinon, ça ne change rien. Il y a juste des personnes de la classe ULIS qui s’intègrent mieux que d’autres. Je connaissais déjà Lucile depuis que l’on fait des activités ensemble pendant les grandes vacances, Hassania prend le même bus que moi et parfois nous nous mettons à côté.

Basma

« J’aime bien y aller. J’aime faire du théâtre avec les 5ème. Ils sont gentils. »

 Anne

« Je suis contente de faire du théâtre avec les 5ème4. Je me sens bien avec cette classe parce que c’est une classe « normale ». Nous rigolons bien ensemble et nous nous connaissons de mieux en mieux. »

 Lucile

novembre 2012 172

Les Ulis n’ont pas forcément de très gros handicaps, ils peuvent avoir des problèmes que nous avons aussi mais eux c’est plus fort. Mais ils peuvent réfléchir normalement et dans l’ensemble ils sont gentils voire un peu timides pour certains.

Vincent

Travailler ensemble nous permet de former des liens. Lorsque nous avons fait du théâtre, ils nous ont apporté des idées qui étaient parfois meilleures que les nôtres.

Suzon

« Je suis contente parce que la 5ème 4 et l’ULIS travaillent ensemble. C’était sympa de faire la vente de gâteaux avec eux pour notre voyage à Paris. »

Elodie

Au début je pensais que Lucile aurait quelques difficultés en théâtre mais en réalité elle jouait plutôt bien. Quand Axel a parlé devant tout le monde, ça m’a ému car il ne prend pratiquement jamais la parole en public.

Grégoire

« Se mélanger avec la 5ème 4 nous permet de nous séparer un peu car autrement nous sommes toujours ensemble les ULIS. »

 Hassania

novembre 2012 170

 « Avant je n’aimais pas faire du théâtre. J’avais peur de me montrer devant les autres. J’avais peur, j’avais honte.

Finalement c’est amusant. Je ne suis pas plus mauvaise que les autres. Ça m’a donné confiance. »

Nourayati

Depuis que je travaille avec la classe ULIS je ne regarde plus les gens de la même façon. Cela m’a aussi permis de me lier d’amitié avec d’autres personnes. Il y a, dans cette classe, des élèves plus timides que d’autres. Avec les personnes timides, c’est plus compliqué d’aller vers eux mais quand on travaille avec eux par exemple en théâtre on découvre une autre personne. Je pensais qu’ils n’étaient pas du tout comme nous mais en fait ils sont comme nous avec leurs petits problèmes. Je fais de l’escalade avec Kevin. Il est courageux. Il va jusqu’en haut. Pourtant, les murs sont très hauts.

Camille

En travaillant avec les ULIS, j’apprends à les connaître et à les aider s’ils en ont besoin mais contrairement à ce que j’imaginais, ils ne sont pas différents de nous.

Amélie

décembre 2012 145

Travailler avec les ULIS nous fait apprendre un monde différent qu’on ne peut pas expliquer. Les élèves de l’ULIS sont en fait très sympathiques et amicaux, c’est juste que nous les regardions d’un œil mauvais. J’aime bien travailler avec eux, je découvre des choses que je n’aurais pas imaginées. Au théâtre, par exemple, Elodie et Jennifer ont très bien joué leur rôle. Nous nous sommes tous très bien entendus et toute la classe nous a applaudis.

Louis

Au début, nous les regardions bizarrement mais quand nous avons fait du théâtre ensemble, nous avons appris à les connaître et je me suis rendu compte qu’ils avaient énormément de qualités. Et que de fous-rires partagés !

Adèle

Le projet ULIS/504 me permet de mieux connaître les ULIS et de mettre en place une solidarité les uns envers les autres. Ça m’a prouvé qu’il ne fallait pas se fier aux apparences, nous avons bien des centres d’intérêt en commun et nous les découvrons parce que nous passons du temps ensemble. Lors de la vente des gâteaux pour nous aider à financer notre voyage à Paris, je me suis beaucoup amusée avec eux. Un super moment !

Alice

« On est comme on est. On s’accepte comme on est. Je pense que je vais sympathiser avec certains élèves de cette classe de 5ème. »

Florian

(…) Beaucoup d’ULIS sont très timides. Comme je suis timide aussi, j’ai dû moi aller à leur rencontre, ce qui m’a appris à faire le premier pour aller plus facilement à la rencontre des autres.

Charline

« Je me sens différent d’eux mais cette différence n’est pas si grande; ça m’oblige à être plus rapide, plus autonome. »

Kévin

Le voyage à Paris ensemble va encore nous rapprocher d’eux et créer des liens. Nous pouvons les aider et eux aussi ! Ils nous apportent par leur présence. Par exemple, un ULIS avec qui nous faisions du théâtre, qui ne parle pratiquement jamais, a parlé, appris son texte, donné des répliques, c’était bien.

Apolline

Faire un projet de voyage avec la classe ULIS m’a ouvert les yeux sur la tolérance. Je me suis dit qu’il fallait accepter les personnes comme elles sont. Ils nous apportent leur joie, leur bonne humeur mais surtout leur amitié. J’ai maintenant de nouveaux amis super sympa. Je me souviens de la sortie au Benou. Quels bons moments passés, quelle franche rigolade ! des souvenirs plein la tête !

Dorine

« Je suis heureuse de participer avec la classe de 5ème4 à l’atelier théâtre, à notre voyage à Paris. On est mélangés, ils sont sympas. Au début j’avais la boule au ventre et mon cœur battait à cent à l’heure. Maintenant ça va mieux. Nous prenons même nos repas  avec les élèves de la 5ème4.»

Hassna

C’est bien de travailler avec a classe ULIS : on peut les aider et mieux les connaître et découvrir combien cela peut être difficile d’apprendre. Faire des activités ensemble leur apporte du soutien.

Yona


février 2020
L M M J V S D
« Jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

Archives